mercredi 30 novembre 2016

Maroc: Alcools, chicha et kaka et ça va bien Hamdolillah

Résultat de recherche d'images pour "caricatures des toilettes politiques"
La 1ère action de la nouvelle Chambre Basse de notre Parlement consiste à décorer le cadre des basses culottes, le lieu où l'on chie, les WC.. Remarquez qu'il y a une relation dialectique entre le cerveau humain et la merde humaine, tant quantitativement que biologiquement.. Si cette Chambre avait ouvert un beau bar au Bar Lamane au moins il servirait les intérêts du bled en accueillant bien les Nosranis...  Alleluia ! Alleluia !

Alcool, chicha et kaka...

Renversons cette trilogie puisque notre monde sur cette planète-couille qui tourne dans le vide, est à l'envers:

Chicha: "Notre mère l'Egypte" l'a démocratisée depuis longtemps. Dans notre royaume, il y a des milliers d'innocentes vierges qui lui sont fidèles... Mais son usage dépend de la volonté du wali, maître des lieux et représentant de l'Etat. Par exemple: le wali de Meknès l'interdit tandis que la wali d'Agadir vient de l'autoriser sur la Corniche où elle se généralise...

Alcool: Il semble qu'il y aurait une zizanie à la tête de la grande surface Marjane qui, au début de ce siècle était de loin le plus grand vendeur au détail dans le royaume. Je viens d'entendre tout à l'heure un responsable central de la chaîne qui disait: " Les alcools ont été notre rayon le plus rentable. Depuis l'arrivée des émirs, nous avons perdu plus de dix milliards et ça continue... Ces gens-la boivent tous mais ils semblent considérer le fait de s'interdire de vendre l'alcool comme un investissement pour le paradis promis..." Je parie que d'ici peu Marjane reprendra son commerce d'un breuvage plus vieux que toutes les grandes religions vivantes... Aswak Salam suivra en regrettant le temps perdu !....

Kaka: Infiniment plus grave que la fumée de la chicha ou que les vapeurs d'alcool, il y a cette problématique de la merde, ce gaspillage des deniers publics... Le lieu du gaspi est à la tête de notre peuple: Les 395 députés de la Chambre Basse du Parlement viennent de décider de consacrer 14 millions de Dirhams (un milliard quatre cent millions) au réaménagement des toilettes de leur vénérable bâtiment de Rabat... Cela au moment où la Loi des Finances de 2017 n'a pas encore été ni discutée ni votée... Cela au moment où le royaume est sans gouvernement... Cela au moment où le bled est criblé de dettes... Cela au moment où cette Chambre Basse n'a pas encore de Président !

En apprenant cette décision débile je me suis souvenu que feu Hassan II, lorsqu'il sortit indemne du putsch de Skhirate, demanda à Paccard de lui réaliser, au Palais de Rabat, une toilette avec toit ouvrant comme le diaphragme d'un appareil photo... Cette réalisation artistique digne d'un grand roi est aux antipodes des réalisations attendues avec 1,4 milliard dont une partie ira dans certaines poches !!!!

VOICI  LA GESTION  DEMOCRATIQUE  DU KAKA  CONCRETISEE  PAR  LE BAR LAMANE  MAROQUIN

Résultat de recherche d'images pour "caricatures des toilettes politiques"Résultat de recherche d'images pour "caricatures des toilettes politiques"


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire