jeudi 21 juin 2018

L'informatique: déshabille cliques et collectionneurs de briques

Aucun texte alternatif disponible.
Cet édito en deux parties de notre ami, Rachid Nini, dans son Al Akhbar d'hier et d'aujourd'hui est plein de vérités crues sur notre "démocratie" qui, effectivement, n'est qu'une caricature grossière de ce système qui semblait idéal .

Cependant, R.Nini oublie de souligner l'importance de l'individualisme égoïste dans notre société malade. Même les éléments les meilleurs et les plus éclairés, qu'ils soient de "droite", ou de "gauche", souffrent de ce mal. 

L'individualisme égoïste annule leurs beaux discours et leurs principes affichés. Par exemple: Un docteur socialiste qui gagne plus de 90 000 Dh/mois trouve normal de payer ses employés...

L’égoïsme a des origines dans la merde et le nez du nouveau né

Résultat de recherche d'images pour "caricatures de l'égoisme"
Le caractère le plus saillant de l’égoïsme est l'ignorance, le refus, le rejet de toute idée de partage !

Extrait de mon dernier ouvrage "Culottes fatales et torture du camembert". J'y découvre l'origine animalesque de l’égoïsme humain, sachant que le peuple qualifie l'argent de pourriture nauséabonde du monde (khanze donia)


-  Tu sens ton doigt qui était dans ta culotte ! Tu aimes sentir ta mauvaise odeur ? Demandai-je, curieux, à mon ami Robert.
-    Non ! C’est toi qui aime sentir ton caca ! Me cria-t-il en colère.

Longtemps après je repensais au fait que chaque être humain supporte, voire trouve bien, ses propres mauvaises odeurs. Alors qu’il rejette viscéralement celles des autres. Je trouvai dans ce phénomène la preuve que l’égoïsme a des origines innées. Dailleurs les sciences expérimentales enseignent que le système olfactif est une des zones les plus primitives de notre cerveau. Il envoie des informations qui gouvernent nos émotions, attisent notre mémoire et altèrent notre comportement. Il pose donc les fondements de notre égoïsme qui peut devenir de l'individualisme pathologique ou du narcissisme.

Ainsi dans notre beau royaume rendu malheureux par les individualistes égoïstes, certains adorent trop leur merde: Ils ne pensent qu'à leur personne et à leurs enfants ! Ils donnent l'impression de croire dur comme roc qu'ils sont les seuls à produire les richesses qu'ils s'accaparent...

mercredi 20 juin 2018

Maroc/Spoliations: Des loups tournent autour de la villa des Juifs

Adema, la belle juive de Demnate par [Lemlih, Said]
Ci-dessous le lien pour télécharger au prix d'un café en banlieue, mon roman ci-dessus !

ttpsh://www.amazon.fr/dp/B07913TSRT
La villa de Demnate où se déroule plus de la moitié de ce roman est abandonnée depuis la mort de Sara et d'Ichou. Elle vaut des centaines de milliers d'Euros... Je viens d'apprendre que de faux Juifs et de vrais loups tournent autour de ce bien foncier situé en plein centre ville !

L'enfance de ces "anges déplumés" par Abdeslam Seddiki

Résultat de recherche d'images pour "caricatures de l'enfance et le travail"  Résultat de recherche d'images pour "caricatures de l'enfance et le travail"
L'enfance de ces Anges déplumés 
Parmi les ouvrages que je suis en train de préparer, il y en a un intitulé Les Anges déplumés relatif à l'épineuse question de l'enfance marocaine victime d'un système foncièrement injuste... Même les enfants nés avec une cuillère en or dans la bouche, enfants gâtés par des parents rêvant de se reproduire, mêmes ces petits sont victimes... 
En attendant mon ouvrage, voici un article de notre ami et camarade, docteur Abdeslam Seddiki,  ministre de l'emploi et des affaires sociales dans le gouvernement marocain  (Benkirane 2):

"La célébration des journées mondiales ont au moins un mérite. Elle nous donne l’occasion de faire des bilans, d’exprimer des solidarités, d’attirer de nouveau l’attention des pouvoirs publics et des instances concernées par le sujet et pourquoi pas d’envisager des solutions et des alternatives.

C’est ainsi que le HCP, à l’occasion de la journée mondiale contre le travail des enfants (12 juin de chaque année), vient de publier un communiqué sur le travail des enfants au Maroc dont la tranche d’âge varie entre 7 et 17 ans en introduisant la notion de travail dangereux. Bien que les chiffres fournis par le HCP aient été largement repris par la presse, il nous semble utile d’y revenir en les réexaminant sous un angle nouveau et dans une perspective dynamique d’une part tout en proposant des pistes de réflexion pour réduire, voire éradiquer, ce phénomène d’autre part.

Les données du HCP sont les suivantes : sur les 7.049.000 enfants âgés de 7 à 17 ans, 247.000 exercent un travail, soit 3,5%. Parmi ces derniers, 162.000 exercent un travail revêtant un caractère dangereux, ce qui correspond à un taux d’incidence de 2,3%. Les enfants astreints à ce type de travail sont à 76,3% ruraux, 81% masculins et à 73% âgés de 15 à 17 ans.

Quatre régions abritent 70% des enfants astreints à ce type de travail. La région de Casablanca-Settat vient en tête avec 25,3%, suivie de Marrakech-Safi (20,3%), puis Rabat-Salé-Kenitra (12,7%) et enfin la région de Fès-Meknès avec 11,7%. Par ailleurs, 10,6% des enfants exerçant un travail dangereux sont en cours de scolarisation, 81,4% ont quitté l’école et 8% ne l’ont jamais fréquentée.

Le travail dangereux reste concentré dans certains secteurs économiques et diffère selon le milieu de résidence. En zones rurales, les enfants exerçant un travail dangereux se retrouvent en particulier dans le secteur de l’agriculture, forêt et pêche (82,6%). En revanche, en villes, ils sont concentrés dans les "services" (52,7%) et dans l’industrie y compris l’artisanat (32%).

Il faut rappeler que le Maroc a fait des efforts en la matière bien qu’ils restent insuffisants pour réduire le travail des enfants. Un effort législatif d’abord en ratifiant toutes les conventions internationales relatives aux droits de l’enfant ; un effort sur le terrain en matière de scolarisation des enfants notamment dans le monde rural, en sensibilisant la population concernée contre ce fléau, en faisant associer la société civile. Ainsi, pour la tranche d’âge 7-15 ans, le nombre d’enfants au travail est passé de 517 000 en 1990 (9,7% de la tranche d’âge) à 147 000 en 2010 (3%) , 86000 en 2013 et 69000 en 2014.

Il convient de poursuivre cet effort voire l’intensifier pour éradiquer le travail des enfants. Pour ce faire, Il faudra en premier lieu lutter contre l’abandon scolaire qui est l’une des causes principales du travail de l’enfant. Nous touchons ici à la problématique de l’éducation dans le pays et aux déboires de notre système éducatif.

En deuxième lieu, il faudra mobiliser davantage le tissu associatif qui a montré son efficacité sur le terrain. L’expérience conduite par le Ministère de l’Emploi, en partenariat avec quelques associations, sur la base d’un cahier de charges a montré qu’on pourra atteindre des résultats probants au moindre coût. Nous pensons qu’il sera utile d’étendre cette pratique à l’ensemble des régions et viser une population beaucoup plus large.

En troisième lieu, il faut absolument renforcer le corps des inspecteurs de travail en ressources humaines suffisantes et en moyens de travail adéquats. Ce n’est pas avec 400 inspecteurs de travail au niveau national que l’on peut procéder au contrôle des « entreprises » qui violent les lois en vigueur et qui bafouent les règles de base en matière de santé et sécurité au travail. Quant à la médecine du travail, elle est pratiquement inexistante !!

En dernier lieu, et partant du principe que « les mêmes causes produisent les mêmes effets », il faut s’attaquer au problème de la pauvreté et à l’amélioration du pouvoir d’achat des populations. Ce qui passe ipso facto par la mise en œuvre d’un nouveau modèle de développement que tout le monde appelle de ses vœux … Plus vite fait mieux c’est !



L'avis de Saïd LEMLIH: Lorsque Nezha Skalli était ministre de la femme et de la famille, elle a diffusé une affiche montrant une fillette de 10 à 12 ans en train de faire la vaisselle et en bas: Plus jamais ça ! Non au travail des fillettes... L'affiche m'a énervé. J'ai dit à Nezha que c'est mieux que la petite fasse la vaisselle que de rester oisive devant un écran... Et que son action a eu pour seul résultat un progrès biaisé... La Ministre s'est énervée contre moi...

Quant à ce travail des enfants, je constate, dans les travaux manuels et les professions artisanales que les ex enfants travailleurs sont absolument meilleurs que les bras cassés sortants de nos lycées, ou même des OFPPT (...) ! Il leur faudrait un traitement psy contre le lavage de cerveau qu'ils semblent avoir subi. Car une société tordue, malade et adoratrice du fric ne peut que produire des générations dont la souffrance sera pire que celle des enfants travailleurs... Et je crois qu'on cherche le bonheur et non la torture d'être un inutilem hominem (homme inutile) !
Résultat de recherche d'images pour "caricatures de l'enfance et le travail"
Y a travail et y a l'esclavage ! A ne pas confondre !
Résultat de recherche d'images pour "caricatures de l'enfance et le travail"
Voici un des résultats de l'idéologie socialiste arabes de la renaissance impérialiste et raciste en Syrie.

Résultat de recherche d'images pour "caricatures de l'enfance et le travail"
Dans le capitalisme sauvage à la sauce islamique il n'y a ni adultes ni enfants ! Il n'y a que des êtres humanoïdes courant derrière le pain ou les collections des biens !

mardi 19 juin 2018

Islam sunnite à la dérive: Saoudiens amoureux de Donald Trump

L’image contient peut-être : 2 personnesRésultat de recherche d'images pour "hôtel de donald trump"
Dans le chant répété non stop autour de la Kaaba, Donald Trump est en passe de remplacer Allah...

Une grande part des 25 milliards récoltés au Hadj va dans les poches américaines ! Ils vont s'ajouter aux 400 milliards (la moitié de leurs économies déposées aux USA) que Trump est parvenu à leur prendre en échange de quelques joujoux de guerre... 

Une Française touriste à New York vient de m'apprendre que les établissements hôteliers et de loisirs du groupe de Donald Trump, sont surtout fréquentés par des Saoudiens et des Emiratis... Ces malades pourris de fric payent des dizaines de  milliers de Dollars pour dormir, boire et jouer... Ils laissent leurs frères et sœurs musulmans dans la misère et l'ignorance... Leurs imams complices racontent que c'est Allah qui a voulu que des imbéciles finis soient très riches !... 
Résultat de recherche d'images pour "hôtel de donald trump"  Résultat de recherche d'images pour "hôtel de donald trump"  Résultat de recherche d'images pour "hôtel de donald trump" Résultat de recherche d'images pour "hôtel de donald trump" Résultat de recherche d'images pour "hôtel de donald trump"
Résultat de recherche d'images pour "hôtel de donald trump"
Saint Donald Trump est une machine à faire des sous partie d'un bordel du XIXème siècle où son arrière grand-père emmenait des filles et de l'alcool aux chercheurs d'or...