vendredi 20 janvier 2017

Maroc: Nabila reçoit une peau de bison, Bensaid une canne en or

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes
5437685854_d630fceaff_b-
Au lieu du bisou d'un prolétaire notre camarade Nabila va recevoir un bison d'un capitaliste aux abois

L’homme d’affaires Karim Tazi a rejoint officiellement, ce mardi 17 janvier, les rangs du Parti Socialiste Unifié (PSU).
A cette occasion, le patron de Richbond et de bien d'autres grosses S.A. s’est rendu au domicile du doyen de la gauche marocaine, Bensaid Ait Idder, en compagnie de Nabila Mounib, secrétaire général du PSU et de Mohamed Sassi, militant au sein du même parti. Lors de cette visite, Karim Tazi a reçu sa carte d’adhérent au PSU.
Dans ce sens, Nabila Mounib a déclaré qu’elle était « très heureuse de voir Karim Tazi adhérer officiellement à son parti ». De son côté, l’homme d’affaires a confié être prêt à se mobiliser entièrement pour garantir le rayonnement de la gauche marocaine et à participer concrètement dans l’organisation et la dynamisation du parti.
Pour rappel, Karim Tazi est l’un des rares hommes d’affaires qui ont apporté ouvertement leur soutien au Mouvement du 20 février. Par ailleurs, cet appui de la gauche ne devrait pas surprendre car avant lui, son père avait soutenu financièrement le parti communiste,  malgré son appartenance à la classe bourgeoise.                                                                                                                   Un des gros problèmes de la gauche marocaine consiste à voir ses partis, tous ses partis, noyautés par des filles et des fils de la bourgeoisie nés avec une cuillère en or dans la bouche et qui prétendent être là pour défendre les travailleurs et les masses déshéritées !
En réalité et dans un royaume où Makhzen (pouvoir) signifiait le trésor du Sultan, la présence des riches et leur noyautage des partis s'inscrit dans la logique de la concentration de tout ce qui compte entre les mains d'une minorité...                                                                                                                                                                     On a vu la famille Chaabi squater le PPS, avant de se diviser entre PJD et PAM après la mort du père, on voit aujourd'hui le richissime Tazi après avoir critiqué la famille royale qui paye mieux que lui ses impôts, et probablement après s'être ennuyé sur son yacht à onze milliards, on le voit se lançant sur et dans le bateau de notre gauche nommé "Parti Socialiste Unifié"
 Nasroune wa fathoune mobinoune !(Victoire et Conquête)             
Sur son yacht en rodage !    
Notre camarade apporte un fromage !
Pour un meilleur partage !
Entre les camarades du politburo !
Hip et Ho !

Santiano ! 


Si Dieu veut toujours droit devant  


Nous irons jusqu'à San Francisco !


Sur un trois mots
Comédie, nikah et pognon !... 







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire